L’Agglo bientôt à 77 communes ?

Deux petits mois d’existence à peine et la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges attire déjà. La preuve au conseil communautaire du 28 février avec la présence sur les bancs de l’IUT de Bernardette Rivat, Jacques Caverzasi et Lionel Leclerc, respectivement maires des Rouges-Eaux, Bois-de-Champ et Mortagne. Trois petites communes (87, 118 et 159 habitants) de montagne rattachées au piémont de la Communauté de Communes de Bruyère-Vallons des Vosges où, du coup, « on fait figure de parias... » explique Jacques Caverzasi… Trois petites communes qui lorgnent vers la Déodatie depuis quelque temps déjà, mais le vote défavorable du conseil municipal des Rouges-Eaux en 2016 avait dissuadé la CDCI, commission chapeautée par le préfet, de les intégrer au périmètre de la nouvelle agglo.

Un nouveau vote en février dernier par les trois conseils municipaux a entériné leur volonté d’intégrer l’Agglo. « Historiquement, ces villages sont très liés au bassin d’emplois de Bruyères/Brouvelieures. Mais les choses ont changé et la population jeune qui s’y installe travaille à Saint-Dié-des-Vosges, de l’autre côté du Haut-Jacques », argumente le Président David Valence.

Pour défendre leur cause, Bernadette Rivat, Jacques Caversazi et Lionel Leclerc rappellent la proximité géographique, la cohérence de massif, leurs adhésions au Scot (Schéma de cohérence territoriale) et au Pays de la Déodatie… « Nos habitants sont jeunes, se projettent et ont envie de rejoindre une Déodatie qui avance », plaide encore Lionel Leclerc.

Les élus communautaires ont unanimement rendu un avis favorable à cette demande. Aux trois communes de saisir désormais la CDCI. En cas d’accord, le dossier reviendra sur la table de l’Agglo qui devra modifier ses statuts, et dans chacune des 74 communes pour accepter cette modification. « Je ne vous dis pas encore Bienvenue », sourit David Valence. « Mais nous nous vous disons déjà Merci... »

L’Agglo bientôt à 77 communes ?
L’Agglo bientôt à 77 communes ?