Contacter la Scierie

Association du Lançoir
Scierie du Lançoir

Défilé de Straiture
88 230 Ban-sur-Meurthe-Clefcy

Mascotte du Lançoir

Tél : 03 29 50 45 54

Courriel : lancoir@gmail.com
Site internet : lelancoir.free.fr

Le sagard… et sa scierie

Propriété des Ducs de Lorraine, puis de l’État Français, gérée par les Eaux et Forêts elle fonctionne jusqu’au 12 mai 1953, date à laquelle elle est mise en vente considérée comme non rentable.

René DURAND, dernier des sagards - le nom vosgien des scieurs -, se porte acquéreur alors, et remporte les enchères ; il sciera à son compte jusqu’en 1963.

C’est en 1992 que Jean et Yvette DURAND, héritiers de la scierie, s’entourent de passionnés et fondent l’association du lançoir (loi 1901). Des projets de restauration en autofinancement sont mis en place, des lycéens du lycée professionnel de Georges-Baumont de Saint-Dié-des-Vosges réparent la turbine, des scouts ardéchois aménagent le jardin. Le Lançoir rejoint le « réseau force hydraulique » du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges et bénéficie de l’aide précieuse de ce dernier ; en 1997 la scierie est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Jean Durand et son équipe de bénévoles organisent des visites, expliquent la particularité des lieux dont le pierrier d’où les grumes pouvaient être lancées vers la scierie jusqu’en 1950, (d’où le nom de scierie du Lançoir), montrent le fonctionnement hydraulique et le sciage grâce au haut-fer, le tout agrémenté de très nombreuses anecdotes et apports historiques.

Hélas, immobilisé en octobre 2004 par d’importants problèmes de santé, Jean Durand ne peut plus assurer les visites. Les bénévoles de l’association se relayent mais, malgré tous leurs efforts, le nombre de visiteurs chute.

Scierie Lancoir
Scierie du Lançoir

Courant 2006, une étude est lancée par la Communauté de Communes de la Haute Meurthe et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges pour envisager le devenir de la scierie et les aménagements nécessaires à sa « mise en tourisme » et définir les modalités de gestion durable de cet équipement.

Pour faciliter les projets, tant en investissement qu’en fonctionnement, la Communauté de Communes propose le 9 août 2006, d’acquérir la scierie. L’acte de vente est alors signé en janvier 2007.

En devenant propriétaire du haut fer du Lançoir, la Communauté de Communes garantit que son âme ne sera jamais à vendre ».
Source du journal Est républicain en date du 23 mars 2007

Une convention de partenariat est alors conclue entre la Communauté de Communes et l’association du Lançoir, permettant ainsi le recrutement d’un animateur afin d’assurer la conduite des visites.

En parallèle la Communauté de Communes lance l’opération de réhabilitation sur 2 tranches. La première tranche de travaux démarre à l’automne 2008 et se termine au printemps 2009. Quant à la deuxième tranche, elle débute à l’automne 2010 pour finir au printemps 2011.

Le coût de l’opération s’est monté à 564 000 € HT subventionnés à 58 %, soit 329 000 € par le conseil régional, le conseil départemental et le FEDER.

Le bâtiment a ainsi fait l’objet d’une restauration de qualité : aménagement extérieur, intérieur, mobilier... et a obtenu en 2013, le label « tourisme et handicap ».

Enfin, les efforts de l’association et de la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges ont permis d’obtenir une marque haute en notoriété « Label Qualité Tourisme ».

Aujourd’hui, la scierie du Lançoir a tout pour réussir, dotée d’une peau neuve et placée sur une route touristique du département des Vosges.

Le nombre de visiteurs augmente d’année en année…