Commencer un investissement immobilier en France lorsque vous êtes expatrié n’est jamais facile. La distance, le décalage horaire, loin de l’atmosphère française, le manque de connaissance du marché sont autant de critères qui compliquent la prise de décision. Pourtant, l’immobilier reste l’un des investissements à long terme les plus attrayants pour plusieurs raisons, surtout lorsque vous êtes expatrié. Nous vous présentons les raisons qui nous font penser que vous n’avez pas à attendre pour investir dans l’immobilier locatif.

L’ immobilier en France, un investissement rentable

Un marché français dynamique

Dans sa dernière étude, Meilleur urtaux a comparé la rentabilité de 7 placements différents : immobilier, livret A, actions, obligations d’État, Sicav monétaire, assurance-vie et or. Et devine quoi ? L’investissement immobilier est le plus performant en 20 ans.

En effet, la volatilité d’un investissement immobilier est très faible et son la rentabilité reste élevée, notamment grâce à l’effet de levier du crédit. L’investissement locatif est donc une valeur sûre et rentable. Il serait même dommage de ne pas en profiter lors de votre expatriation puisque vous pouvez maintenant acheter un studio ou un appartement de deux pièces à Paris, Lyon, Bordeaux ou Marseille en portant jusqu’à 20% de la valeur de l’appartement, voire 10% sous certaines conditions.

De plus, l’immobilier français est particulièrement dynamique aujourd’hui. 2019 avait déjà battu tous les records et 2020 est également très dynamique. En janvier 2020, les prix des biens anciens augmentent dans de nombreuses villes. Paris (où le prix au mètre carré a dépassé la barre des 10 000€) et Lyon (où les prix du logement ont connu une hausse de 7,7% en 2019), avec Bordeaux, restent les villes les plus chères de France en termes d’immobilier. En 2019, le prix moyen au mètre carré dans l’ancien marché a augmenté de 4,7%. Il a augmenté de 3,5 % en 2018.

Si vous êtes expatrié, alors la période est idéale pour démarrer un projet immobilier ou pour réétudier votre projet immobilier si vous l’aviez mis de côté. De plus, My expat propose des solutions pour tout organiser pour vous, et pour mener à bien votre projet immobilier, sans jamais avoir à retourner en France.

Une forte demande dans les grandes villes Cet article pourrait vous intéresser : Investissement immobilier, les 5 pièges à éviter

Si vous voulez investir en France, il est recommandé de se tourner vers les grandes villes. En effet, ils attirent de nombreux investisseurs grâce à leur dynamisme, à leur attractivité, à leur croissance, à leurs prix immobiliers et à la rentabilité des investissements. Paris, Bordeaux, Lyon et Marseille attirent de nombreux professionnels et étudiants. La demande dans ces villes est donc très élevée. Cela conduit à une faible vacance locative et permet de sécuriser l’investissement effectué.

A Paris, le prix moyen au mètre carré est en moyenne de 10 175€ pour un appartement à fin janvier 2020.

Un appartement de 20m2 dans la capitale nécessite donc un budget de 203.500€ en moyenne. Les loyers perçus pour ce type de propriété s’élèvent à environ 650€ par mois. Cependant, il existe une différence significative entre les différents districts.

A Bordeaux, l’investissement moyen requis pour l’achat d’un appartement de 20 m2 s’élève à environ 90 100 euros (le taux moyen par mètre carré en janvier 2020 est de 4 505 euros pour un appartement). Et dans le cadre d’une location d’investissement, le loyer mensuel moyen serait de 300€.

Quant à la ville Lumière, Lyon, ses prix sont proches de ceux de Bordeaux. En effet, le prix de vente pour cette zone est de 91 700€ en moyenne. Les loyers sont également alignés sur ceux de Bordeaux.

Enfin à Marseille, il faudra compter 51.940€ pour l’achat d’un appartement de même surface (2.597€ le mètre carré). Quant au prix du loyer, il s’élève à 260€ par mois pour ce type de propriété (13€ par mètre carré).

Vieux immobilier, taxe intéressante

Si vous êtes expatrié, et que vous souhaitez investir en France à louer, il est conseillé d’opter pour une ancienne propriété.

Les nouveaux biens immobiliers n’offrent pas d’avantages fiscaux aux non-résidents. Maintenant, avec l’immobilier ancien, vous serez en mesure de bénéficier du déficit foncier, ainsi que du statut de Location en Meublé Non Professionnel. Le système LMNP vous permet de percevoir des revenus de location non imposés et de déduire les frais de gestion, les intérêts sur votre crédit immobilier et les frais de rénovation, sous certaines conditions. Pour être admissible au statut LMNP, la propriété doit être meublée. Les revenus générés par la location ne doivent pas dépasser un certain montant. C’est 23 000€ par an, soit 50 % du revenu total du propriétaire.

Ajoutons que, par rapport à la nouvelle, ancienne immobilier sera plus économique (une nouvelle propriété coûts, en moyenne, 20 -30% plus cher qu’un ancien) ; rentable (le nouveau pourrait entraîner la perte du propriétaire de 18 à 24 mois de loyer, et la rentabilité brute annuelle est comprise entre 2 et 5% pour les propriétés anciennes, contre 2 -4% pour les nouveaux biens immobiliers). La demande de location est également plus élevée parce que les anciennes propriétés sont souvent situées dans des quartiers animés, dans le centre. D’autre part, les nouveaux biens sont généralement excentriques. De plus, même si la rénovation d’une ancienne propriété peut parfois décourager certains investisseurs, cela réduira le risque de dysfonctionnements ou de problèmes à long terme et augmentera la valeur de l’actif.

Taux historiquement bas propices à l’investissement Vous pouvez également lire : Tous les avantages de la location en Meublé Non Professionnel

Investir dans l’immobilier en France est également l’assurance de bénéficier de taux de crédit immobilier particulièrement attractifs. En 2019, les taux d’emprunt étaient historiquement bas.

source : l’Observatoire du crédit immobilier — septembre 2019

Bien que les taux pour les non-résidents ou les expatriés soient légèrement supérieurs aux taux proposés pour les résidents français (un non-résident représente un risque plus grand pour la banque de ne pas être remboursé), il est maintenant possible d’emprunter à un taux moyen de 1,26% sur 20 ans. La période est donc idéale pour l’emprunt. En outre, il y a des banques qui s’adaptent très bien aux expatriés et qui leur accordent des prêts pour leurs projets immobiliers (tels que Crédit Agricole, BNP Paribas ou Le Crédit Lyonnais).

Dans le même thème : découvrez les tarifs proposés aux non-résidents Selon Best Rate, en janvier 2020, les taux d’emprunt étaient en moyenne de 1,10 % pour un prêt de 15 ans, de 1,26 % pour 20 ans et de 1,49 % pour un prêt de 25 ans.

Au cours des prochains mois, les taux moyens sur 20 ans devraient rester stables (entre 1,30 % et 1,50 %). Les baisses aussi spectaculaires qu’en 2019 ne doivent pas être attendu.

Préparer votre déclaration et/ou votre retraite Vous pourriez également lire : Quelles banques prêtent aux non-résidents ?

Votre retour en France ou celui de ses enfants

L’ une des principales raisons pour lesquelles les expatriés français investissent en France est la prévision de leur retour en France. De nombreux investisseurs expatriés choisissent d’investir dans une résidence pour anticiper leur retour de l’expatriation, ou dans un studio ou deux chambres pour préparer le retour de leurs enfants en France pour leurs études. Cela leur permet d’avoir un pied-à-terre pendant leurs courts séjours en France.

L’ immobilier reste donc un très bon investissement physique, dont vous êtes certain de l’utilité : le vivre ou le louer (contrairement aux SCPI, par exemple, qui constituent un investissement financier pur).

Investir pour votre retraite

Investir dans l’immobilier est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens de préparez-vous à la retraite lorsque vous êtes expatrié. En effet, le risque est faible et le rendement à long terme est élevé. Cela en fait un investissement idéal pour un expatrié qui veut anticiper la retraite sur 15 ou 20 ans. Ajoutons que plus la durée du prêt est longue, plus les paiements mensuels seront petits. Une bonne anticipation est donc essentielle.

En outre, les investissements immobiliers en France seront particulièrement fiables et assureront une rentabilité élevée, à condition qu’ils soient investis dans des villes à forte densité de population, où la demande locative est élevée.

Vous pourriez également lire : Expatrié sur un contrat local, comment se préparer à la retraite ? Enfin, les taux d’emprunt bancaires sont très bas au début de 2020 et devraient rester globalement stables et favorables. À l’aube de votre retraite, si vous investissez assez tôt, votre prêt sera remboursé et vos revenus locatifs amélioreront votre pouvoir d’achat et votre qualité de vie.

Tag : défiscaliser avec l’immobilier